Extrait de LAB-PON-001 version 15, mise à jour 2015-04-07

PROCÉDURE

Pour toutes les valeurs de niveau d’alerte, un message « ALERTE » dans Système informatique du laboratoire vous apparaît à l’écran.

Pour chacune de ces alertes un rapport instantané est émis par le système informatique du laboratoire.

Par contre, pour certaines valeurs dites « mortelles » (voir les listes en annexe ci-dessous), le technologiste ou l’agente administrative du laboratoire doit obligatoirement transmettre par téléphone, les résultats aux médecins traitants ou à l’unité de soins concernée rapidement et dès que produits.

Vérification du spécimen

  • Lorsque vous obtenez un résultat qui correspond à une valeur critique telle que définie en annexe, vérifier le spécimen :

 

Échantillon insuffisant
Présence de fibrine
Mauvaise centrifugation
Conditions de conservation inappropriées
Forte hémolyse
Forte lactescence
Prélèvement fait dans le bras d’un soluté
Délai trop court entre l’administration du médicament et le prélèvement
Mauvais tube d’échantillon
Mauvais type d’échantillon
S’assurer que les résultats de contrôles de qualité sont à l’intérieur des limites acceptées
S’assurer qu’il n’y a pas de message d’erreur
Vérifier au SIL les résultats antérieurs

 

  • S’il s’agit d’une première valeur critique pour le patient et non d’un contrôle d’une valeur critique récente (< 24 heures) reprendre la mesure immédiatement.
  • Si la reprise de la mesure ne concorde pas avec le premier résultat, rechercher la cause de la non concordance et répéter une troisième fois.
  • Dès la confirmation du résultat critique, communiquer le résultat par téléphone :

Du lundi au vendredi, de 8h à 16h, les agentes administratives au secrétariat font les appels pour les valeurs critiques des patients en externe.

Les technologistes doivent faire les appels pour les patients hospitalisés ou à l’interne en tout temps.

Les fins de semaines, le soir ou la nuit, les technologistes doivent faire les appels pour tous les patients.

Demander un prélèvement de contrôle si la personne à qui vous vous adressez vous informe que le résultat est cliniquement impossible.

Informations données au médecin; transmission précise des données suivantes :

  • Nom du client
  • Numéro de dossier du client
  • Résultat de l’analyse

Enregistrement

Pour retracer l’information, le technologiste responsable ou l’agente administrative du laboratoire doit indiquer  à qui le résultat a été communiqué. Le système informatique du laboratoire enregistre la date, l’heure de la transmission et les initiales de la personne.

Patients connus

Dans le cas où un résultat critique est répété chez un patient connu, (ex : hémodialyse), ou connu pour un suivi, il n’est pas nécessaire de rappeler les résultats.

Par contre, si les valeurs redeviennent normales et qu’ensuite le niveau d’alerte réapparaît, il faut reprendre à nouveau la procédure.

Responsabilité

  • Le technologiste est responsable de déclarer toutes non conformités et d’acheminer la lettre au médecin requérant fautif ainsi que les copies à acheminer au médecin non rejoint lors d’une valeur critique.
  • Le médecin prescripteur est responsable d’identifier une personne qui le remplacera lors de ses absences pour recevoir les résultats critiques comme premier répondant. Annexe 6_Désignation d’un répondant pour recevoir les résultats des valeurs critiques (dites mortelles).
  • Les assistantes-chef et coordonnateurs technique sont tenus de maintenir la liste de tous les répondants ainsi que les numéros de téléphone à jour. Annexe 7_Répondants pour les valeurs critiques « dites mortelles ».

Cas où il est impossible de rejoindre le médecin

(Ex. : le médecin est en vacances ou la clinique est fermée et qu’aucun autre médecin répondant n’est disponible pour recevoir les résultats) le technologiste doit :

  • Appeler le client
  • Demander au client de se présenter à l’urgence pour contrôler un résultat anormal (ne jamais donner le résultat au client)
  • Avertir le triage à l’urgence qu’un patient s’y présentera, envoyer ses résultats et s’assurer qu’il sera pris en charge à son arrivée.
  • Rédiger la non-conformité et indiquer le nom et prénom du médecin fautif : Annexe 5_Lettre pour médecin non rejoint lors d’une valeur critique.
  • Aviser le coordonnateur technique
  • Envoyer la lettre signée et datée pour l’action corrective au médecin requérant.
  • Faire suivre une copie au chef du département de biologie médicale, au médecin en chef du secteur d’activité et au médecin de la direction professionnelle (DSP)

Voir les annexes ci-dessous pour consulter la liste des valeurs critiques identifiées automatiquement par le système informatique du laboratoire.

Toutes les valeurs dites « mortelles » sont inscrites dans une cellule avec fond de couleur grise.

Ces valeurs doivent être transmises par téléphone en plus du rapport instantané émis par le système informatique.

RÉFÉRENCES

  • Département of Laboratory-Panic Value (University of Washington), BC Biomédical laboratory LTD, The Ohio State University Médical Center
  • Laboratoire d’analyse de biologie médicale, Exigences particulières concernant la qualité des laboratoires,deuxième édition, 12.3 Gestion des résultats d’alerte et des résultas critiques
  • ISO 15189-12, 5.9 Diffusion des résultats, 5.9.1 Généralités
  • CSA Z316.7-12, 11.3 Demandes d’échantillon, 11.3.2

VALEURS CRITIQUES, BIOCHIMIE

VALEURS CRITIQUES, BIOCHIMIE
IDENTIFICATION TESTANALYSEÂGE/NOTESINFÉRIEUR  ÀSUPÉRIEUR  ÀUNITÉ INTERNATIONALE
BILBilirubine néonatale300µmol/L
BUN *Urée sérique50 *µmol/L

 

CACalcium1.53.3mmol/L
CAIVCalcium ionisé0.81.6mmol/L
CLChlorures80125U/L
ETOHAlcool éthylique80mmol/L
GLUGlucose à jeûn(BB 0-1jr)1,717mmol/L
GLUGlucose à jeûn

 

(1 jr à 18 ans)2,227mmol/L
GLUGlucose

 

18 ans +2,227mmol/L

 

GLUALGlucose aléatoire2,227mmol/L

 

HCO3Bicarbonates1040µmol/L

 

KPotassium2,56.5mmol/L
MgMagnésium0,42,0mmol/L
NASodium120160mmol/d
OSMSOsmolalité sérum240320mosm/kg H2O
PCO2PCO22070mm Hg
PHpH7,207,60
PO2PO240mm Hg

* : Pour les patients non dialysés

Toutes les valeurs dites « mortelles » sont inscrites dans une cellule avec fond de couleur grise.

VALEURS CRITIQUES BIOCHIMIE, DROGUES

VALEURS CRITIQUES BIOCHIMIE, DROGUES
IDENTIFICATION TESTANALYSEÂGE/NOTESLIMITE INFÉRIEURELIMITE SUPÉRIEUREUNITÉ INTERNATIONALE
ACETAcétaminophène8h post-ingestion700µmol/L
CARBCarbamazepine64µmol/L
DIGORDigoxin3.2nmol/L
DILANPhénytoïne (Dilantin)120µmol/L
GPGentamicinePré-dose

 

Post-dose

2

 

40

 

mg/L

 

LITHLithium2.0mmol/L
PHENBPhénobarbital215µmol/L
SALSalicylates2.2mmol/L
TBPTobramycinePré-dose

 

Post-dose

2

 

40

mg/L
THEOPThéophylline150µmol/L
VALPAcide Valproique700µmol/L
VPVancomycinePré-dose30mg/L

Toutes les valeurs dites « mortelles » sont inscrites dans une cellule avec fond de couleur grise.

VALEURS CRITIQUES, HÉMATOLOGIE/COAGULATION

VALEURS CRITIQUES, HÉMATOLOGIE/COAGULATION
IDENTIFICATION TESTNOMÂGEVALEUR ÉGALE OU INFÉRIEUREVALEUR ÉGALE OU SUPÉRIEUREUNITÉ INTERNATIONALE
PIAQ-PLTPlaquette30X 10^9/L
PIAQ-PLTPlaquetteBébé

(<14 jours)

100X 10^9/L
HBHémoglobine totale65220g/L
HBHémoglobine totale< 5 jours72225 g/L
LKCSGlobules Blancs2100x10^9/L
PTTPTT98sec
RINRIN6
MALAMalariaPositive
FIBRIFibrinogène1.0g/L

Toutes les valeurs dites « mortelles » sont inscrites dans une cellule avec fond de couleur grise.

VALEURS CRITIQUES, MICROBIOLOGIE

VALEURS CRITIQUES, MICROBIOLOGIE
IDENTIFICATION TESTNOMREMARQUE
LCCULLCR : POSITIFTéléphone et préliminaire
LCR : NÉGATIFPréliminaire seulement
Liquide biologique (liquide articulaire)Liquide articulaire POSITIF: Organisme vu au gram ou en culture dans un liquide articulaireTéléphone et préliminaire
HEFAN, HEPED, HELIQHémocultures : POSITIVETéléphoneEnvoyer un préliminaire à tous les jours.
DANS TOUT SPÉCIMENStreptocccus A invasifTéléphone et préliminaireMADO
DANS TOUT SPÉCIMENSAMR non connuSARV et VISATéléphone, préliminaire(Copie à l’infirmière en prévention si : Hospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville )MADO pour SARV
DANS TOUT SPÉCIMENERV non connuTéléphone, préliminaire(Copie à l’infirmière en prévention si : Hospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville )
VRSVRS positifEnvoyer un préliminaire(Copie à l’infirmière en prévention si : Hospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville )
VINFLU A ou BEnvoyer un préliminaire(Copie à l’infirmière en prévention si : Hospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville )
LCCRYCryptolatex : PositifTéléphone et préliminaire
LECULCulture de Légionella : PositiveTéléphone et préliminaire MADO
DANS TOUT SPÉCIMENAuramine : PositiveCulture de Mycobactérium positiveTéléphone et préliminaireMADO pour culture
SPÉCIMEN DE LA PÉDIATRIEET DE LA CLINIQUE PÉDIATRIQUE (urines)Toute cultureEnvoyer un préliminaire
CLINIQUE PÉDIATRIQUETout pathogèneEnvoyer un préliminaire
DANS TOUT SPÉCIMENInfection du nouveau-né, Streptococcus groupe BTéléphone et préliminaire
SECULSalmonelle/Shigelle/YersiniaCampylobacterEnvoyer un préliminaireMADO
SEDIPGène de la toxine B : PositifTéléphone et copie à l’unité. (Copie à l’infirmière en prévention si : Hospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville )
Gène de la toxine B : NégatifEnvoyer un prélininaire
OXARPOXAP2ADN du  Staphylococcus aureus RÉSISTANT à l’oxacilline.(GeneXpert :MRSA Positive)Copie à l’unité et Copie à l’Admission (08h00-17h00: L60, 17h00-08h00 :LAE)
ABSENCE d’ADN du Staphylococcus aureus résistant à oxacilline.(GeneXpert : MRSA Negative)Copie à l’unité et Copie à l’Admission (08h00-17h00: L60, 17h00-08h00 :LAE)
OXAPCADN du  Staphylococcus aureus RÉSISTANT à l’oxacilline.(GeneXpert : MRSA Positive et SA Positive)Copie à l’unité et Copie à l’Admission (08h00-17h00: L60, 17h00-08h00 :LAE)
ABSENCE d’ADN du Staphylococcus aureus résistant à oxacilline.(GeneXpert : MRSA Négative et SA Positive ou SA Negative)Copie à l’unité et Copie à l’Admission (08h00-17h00: L60, 17h00-08h00 :LAE)
XPERVXPER2ADN du gène de résistance Van A.(GeneXpert : vanA Positive)Copie à l’unité et à l’infirmière en prévention.
Absence d’ADN du gène de résistance Van A.(GeneXpert : vanA Négative)Copie à l’unité et à l’infirmière en prévention.
PARASAg du kyste de Giardia ouAg de l’Oocyste du Cryptosporidium : positifParasites : positifEnvoyer un préliminaireMADO
DANS TOUT SPECIMENESBL : PositifCarbapénémase : positifPseudomonas multi-résistant : positifHospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville : copie à l’étage etcopie à l’infirmière en prévention
DANS TOUT SPECIMENE.coli O157Hospitalisé, Auberge, L-G Roland et Youville : copie à l’étage etCopie à l’infirmière en prévention

Toutes les valeurs dites « mortelles » sont inscrites dans une cellule avec fond de couleur grise.

Annexe 6_DESIGNATION D’UN RÉPONDANT POUR RECEVOIR LES RÉSULTATS DES VALEURS CRITIQUES (DITES MORTELLES)

Considérant que lors de la transmission d’un rapport comportant un résultat à valeur critique :

L’utilisation du téléphone demeure la seule procédure acceptée pour transmettre ce type de résultat.

Le résultat verbal ne peut être transmis qu’au médecin requérant ou en cas d’absence, à son remplaçant ou personnel responsable désigné.

Le délai de transmission du résultat au médecin requérant peut être significatif pour le patient.