• Les ordonnances sont des documents importants qui doivent être conservés un minimum de deux ans
  • Au laboratoire, nous numérisons toutes les ordonnances qui nous sont acheminées. Cela nous permet de vérifier le document lorsqu’on reçoit une plainte sur les analyses demandées ou sur l’endroit où furent acheminés les résultats (et faire la correction au besoin)
  • Pour être numérisées, les ordonnances doivent se voir apposer une étiquette du SIL, celle avec le nom, prénom et numéro d’assurance maladie de codifiés dans le code à barre. Elles sont ainsi classées par numéro de la RAMQ
  • Afin de faciliter ce processus nous vous demandons de coller la bonne étiquette sur chaque page de l’ordonnance. Une autre étiquette peut être sortie s’il y a plus d’une page grâce au raccourci Ctrl-T dans la fenêtre de saisie de la requête du SIL
  • Si vous n’avez pas d’étiquette du SIL, assurez-vous que toutes les pages soient bien identifiées. Nous ne pourrons pas traiter une page d’ordonnance non identifiée
  • Il est de plus primordial que les feuilles soient libres de toute agrafe ou trombone puisque ceux-ci coinceraient dans l’appareil à numérisation

Étiquette RAMQ